Manifestation du 17 décembre 2020

nos vidéos

Article de la Voix du Nord

https://www.lavoixdunord.fr/909390/article/2020-12-17/contre-les-inegalites-financieres-face-au-covid-une-mobilisation-l-hopital-de

vidéo France 3

Nos vidéos en lien

https://drive.google.com/file/d/1uR5UPZtuotrWQJTCGsY_bgvVmsizO9SK/view

https://drive.google.com/file/d/1g8Mukpb3oQ3R8—GhcR2kV4YhSDyX8T/view

https://drive.google.com/file/d/10_XDVntWx-9SIfcwDcDGb7GzHBMk8BZ3/view

https://drive.google.com/file/d/1h89OhufTw48yfLB2l9ZdPtvjrcKnYC41/view

Aile hivernale du CH Roubaix – les liens presse

Liberté Hebdo https://libertehebdo.fr/entreprises/services-publics/sante/article/l-unite-hivernale-n-ouvrira-pas-cette-annee

France 3 https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/roubaix/video-postes-vacants-arrets-maladie-surmenage-hopital-roubaix-plein-malaise-1768561.html

Ouest-France https://www.ouest-france.fr/sante/hopital/hopital-faute-d-infirmiers-l-ouverture-de-l-unite-hivernale-de-roubaix-compromise-6672163

TF1 https://www.tf1.fr/tf1/jt-13h/videos/lhopital-de-roubaix-pourrait-ne-pas-ouvrir-son-unite-hivernale-84659667.html?fbclid=IwAR1coxAP4RgWUr2dxFp-n3GFx1neUXf5yOhp26moYYlZxdY2JH1yG2txqaw

La Voix du Nord https://www.lavoixdunord.fr/686939/article/2019-12-28/en-manque-d-infirmiers-l-hopital-de-roubaix-ne-pourra-pas-ouvrir-son-unite?fbclid=IwAR35OtGywF42EkO0t3t-Ue3oumKwkvaMHLZ_oPmHYXWQJXtG1ApGHVcKF9k

France Inter (2ème reportage) https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-13h-du-week-end/le-journal-de-13h-du-week-end-28-decembre-2019?fbclid=IwAR0MgDl4YLpsPxXp7WnCfoBHXOXvaZBZGZemZwECieCJEOlp44aB8mGthd0

RTL https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/roubaix-pourquoi-l-hopital-peine-a-recruter-7799801201

M6 et Europe 1 … non retrouvés pour l’instant

Du goudron et des plumes Les Dalton libérés

Le Directeur avait choisi le jour des vœux pour
traîner le CHSCT en justice (notre tract «après
les citrons, les oranges».
Armé de ses colts, il espérait traîner nos Dalton,
à «Shut Your Mouth», la nouvelle prison des
membres du CHSCT. Bien lui en a pris.
Après une cavalcade de deux mois, la justice
s’est rangée du côté des agents en souffrance.
Les Daltons sont libérés ; le CHSCT et la
médecine du travail reconnus dans leur droit.
Nos chercheurs de noises n’ont rien trouvé
qu’une addition salée à régler sur les deniers
publics (probablement près de $10,000 frais d’avocats et d’huissier).
Et le goudron et les plumes, c’est pas pour la CGT mais pour certains directeurs et
cadres sup’
L’ordonnance du 26 mars 2019 que vous pourrez
retrouver en intégralité sur notre site déboute l’hôpital
de sa plainte, lui ordonnant par là même de laisser
l’expertise pour Danger Grave et Imminent se réaliser
au bloc.
Cette ordonnance constate, au vu des pièces que la
cadre supérieure a «des méthodes de management
qui désorganisent le service».
Cette ordonnance constate «la grande souffrance au
travail et le malaise ressenti par plusieurs infirmiers,
en particulier IADE du fait de leurs relations avec
l’encadrement et des risques entraînés pour les patients» et reconnaît implicitement les
accidents de travail dus à cette souffrance.
Elle reconnaît «des intimidations et représailles envers un infirmier anesthésiste, membre du
CHSCT».
Il va falloir en tirer toutes les conséquences immédiatement. À l’heure où pour le moindre pet
de travers les agents sont traînés en conseil de discipline, il va falloir un signe fort. Il faut
rappeler que la cadre sup’ (en attente de titularisation), outre avoir nuit à l’état de santé de
ses agents en a fait autant pour de nombreux cadres.
Sortons les plumes et le goudron !
Changeons le manag’up par un véritable encadrement de proximité dans le respect de nos
agents et l’intérêt de nos patients.
Mais ne faisons pas de la cadre sup’ un bouc émissaire car si son «incompétence» en terme
d’encadrement a été reconnue par la justice, c’est tout un système qu’il faut démanteler pour
qu’enfin les cadres puissent évoluer en fonction de leur compétence et non de leur esprit de
nuisance.
Nous en appelons au directeur par intérim à prendre toutes les dispositions nécessaires, et
immédiatement, afin de permettre aux blocs opératoires de retrouver un fonctionnement
normal, et ce sans refiler la patate chaude à son successeur.
La cgt des hospitaliers continuera à défendre, bec et ongles, l’intérêt de notre hôpital,
de ses patients, de ses agents.
JEUDI 9 MAI 2019 – MANIFESTATION INTERSYNDICALE À PARIS

1 jour de congé supplémentaire pour les Hospitaliers de Roubaix !

Le positionnement de la CGT lors du Comité Technique d’Etablissement a permis de
gagner cette année la transformation du jour de solidarité en jour de congés supplémentaire.
Cette victoire n’est pas négligeable en ces temps de disette sociale.
Pour autant l’année 2019 est l’année de tous les dangers pour le personnel hospitalier et
la population. La situation sanitaire du département et du versant Nord/Est en particulier est
toujours préoccupante et en queue de pelotons des indicateurs de santé nationaux.
La nouvelle réforme de la santé « ma santé 2022 » va accentuer la crise des hôpitaux.
Le renforcement des pouvoirs des Groupements Hospitaliers de Territoire (pour nous le
G10 dont le CHU de Lille est l’établissement support) va aggraver la situation des patients et des
personnels de Roubaix et du Versant Nord/Est.
Pour les patients :
• Eloignement des services hospitaliers selon les spécialités.
• Eloignement des Urgences
• Diminution des possibilités de consultation et d’hospitalisation.
• Deshumanisation, dégradation de la qualité d’accueil et de prise en charge.
Pour les agents :
• Suppression de Lits et de Services.
• Flexibilité et Mobilité inter-établissements.
• Fonctions support regroupées sur le CHU (achat, informatique, logistique, formation,
DRH…)
• Mise en concurrence des accords sociaux au profit des accords les moins disant.
La réforme de la Fonction Publique pour les personnels et les usagers :
Remise en cause des missions de service public des fonctionnaires au profit d’une rentabilité
illusoire et dangereuse.
• Casse du statut de fonctionnaire, de ses droits et devoirs.
• Prolifération des CDD et CDI.
• Négation du déroulement de carrière.
• Salaire, avancement et promotions à la tête du client (les agneaux se feront tondre, les
fortes têtes à la moulinette et les fayots en tête de gondole).
• Sans compter l’augmentation des sanctions sans passer par les commissions paritaires,
les contrats de mission pour attirer les dents longues qui sévissent dans le privé, la
privatisation des missions et des fonctions support…
Pour la réforme des retraites, pas la peine de vous faire un dessin.
Pour contrer cette avalanche de reculs sanitaires et sociaux, un seul moyen :
La Mobilisation large pour un véritable rapport de force !
La CGT Santé/action sociale du Nord organise 3 semaines d’action pour aboutir à la
grande manifestation de toute la fonction publique le 9 mai à PARIS.
Du 23 au 26 avril 2019 : Actions locales dans tous les Hôpitaux du Nord.
Pour Roubaix nous organiserons des AG de personnels, des distributions de tracts en direction
du personnel et des usagers et plusieurs temps forts.
Du 29 avril au 4 mai 2019 : La CGT SANTE du NORD organise un campement de
protestations et de revendications devant l’ARS des Hauts de France.
Le jeudi 9 MAI 2019 la manifestation à Paris
(matin devant le ministère de la santé et l’après midi on rejoint la manifestation nationale)